LE MYTHE:

Il ne faut utiliser que du papier recyclé.

LA REALITE:

Pas d'opposition ! Les fibres vierges provenant de forêts gérées durablement sont nécessaires pour maintenir le cycle du papier.

Two Sides Recycled Paper

Pas d'opposition ! Les fibres vierges provenant de forêts gérées durablement sont nécessaires pour maintenir le cycle du papier.

Sans l’apport de nouvelles fibres, le cycle du papier ne peut pas être maintenu. Les fibres se dégradent naturellement après plusieurs utilisations, l’industrie du papier a par conséquent besoin de fibres fraîches provenant de forêts gérées de façon responsable pour maintenir ce qui constitue un cycle renouvelable.

La clé de la durabilité, c’est de collecter le papier en vue de son recyclage et d’assurer ainsi que les fibres restent disponibles pour leur réutilisation.
Lorsque vous achetez du papier, assurez-vous qu’il est fait avec du bois provenant de forêts gérées durablement s'il est vierge, et qu'il dispose de la traçabilité nécessaire s'il est recyclé. 

Certaines sortes de papier utilisent jusqu’à 100% de fibres recyclées, comme le papier journal et le papier pour emballage. Pour leur part, même si les papiers fins contiennent en général moins de fibres recyclées, ils constituent une source excellente, et importante, de matières premières utilisées dans le processus de recyclage du papier.

L’Europe est le leader mondial du recyclage du papier : 72% de notre papier est désormais recyclé. Cela signifie que de plus en plus de fibres recyclées sont utilisées comme matière première par les producteurs européens de papier.

En 1992, le papier pour le recyclage constituait 35% des matières premières, les fibres vierges comptant pour 51%.

En 2014, 46% des matières premières proviennent de fibres recyclées, 39% de fibres vierges. (Source : Confédération des industries du papier - CEPI, Statistiques-clés, 2014)

Cette croissance dans l’utilisation des fibres recyclées a ralenti au cours des dernières années, le papier pour le recyclage s’approchant de son maximum de mobilisation.

Il est contre-productif de comparer la fibre recyclée avec la fibre vierge, puisque les deux sont fondamentales dans le processus de fabrication du papier.

Le processus de fabrication du papier constitue un exemple de cycle durable. Les fibres recyclées sont utilisées aussi efficacement que possible, tandis que de nouvelles fibres sont constamment amenées à reconstituer et maintenir le processus.