LE MYTHE:

La production de papier est une cause majeure des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

LA REALITE:

La majeure part de l’énergie utilisée est renouvelable et son intensité en carbone est
étonnamment faible.

Two Sides Light Bulb

La majeure part de l’énergie utilisée par le secteur papetier est renouvelable et son intensité en carbone est étonnamment faible.

Le secteur du papier, de la pâte à papier et de l’imprimerie est l’un des plus faibles émetteurs industriels de gaz à effet de serre, avec un total d'1% des émissions mondiales. (Source : Ecofys, 2013)

 

L’industrie européenne des pâtes et papiers fabrique des produits d’origine biologique en utilisant du bois, un matériau renouvelable. Elle est également le plus grand utilisateur et producteur industriel d’énergie renouvelable dans l’UE : 56% de sa consommation d’énergie primaire annuelle est basée sur la biomasse.

Et cette industrie a le potentiel pour faire encore plus dans l’avenir. Elle a l’expérience, la technologie et la chaîne d’approvisionnement à même de lui faire jouer un grand rôle dans la bio-économie et la bioefficience de demain. (Source : Confédération des industries du papier - CEPI, Rapport Développement Durable, 2013)

Le secteur du papier, de la pâte à papier et de l’imprimerie est l’un des plus faibles émetteurs industriels de gaz à effet de serre.

Les industries manufacturières représentent 29% des émissions mondiales de gaz à effet de serre :

• Industrie des minéraux non métalliques : 6.0%

• Industrie du fer et de l’acier : 4.8% 

• Chimie et pétrochimie : 4.3%

• Industrie des métaux non ferreux : 1.4%

• Restauration et tabac : 1.1%

• Industrie du papier, de la pâte à papier et de l’imprimerie : 1.0%

• Autres industries : 10.5%

(Source : Ecofys, 2013)

Les émissions de CO2 de l’industrie européenne des pâtes et papiers se sont réduites de 22% entre 2005 et 2013.

(Source : CEPI – Statistiques-clés, 2014)